Tina Kieffer

Directrice bénévole de La Flamme Marie Claire
Présidente-fondatrice de Toutes à l'école

« Une petite fille tient dans ses mains potelées une bougie vacillante et sourit à l’objectif... C’était il y a bien des années, pour le premier reportage paru sur La Flamme Marie Claire. Aujourd’hui, Kuntery a grandi. Elle a 17 ans, s’apprête à entrer en classe de terminale, puis ce sera le bac, puis la fac de sciences si elle continue ainsi à s’accrocher à ses bonnes notes. Kuntery est comme 1 200 autres petites et jeunes filles cambodgiennes de l’école Happy Chandara : elle a été touchée par la grâce de cette Flamme qui ne cesse de répandre la lumière autour d’elle. D’abord, en faisant naître sur un terrain vague de la banlieue de Phnom Penh une école multicolore où les rires des enfants volent comme des papillons. Puis, telle une baguette magique, en transformant tous les peut-être et les jamais en autant de possibles. Possible d’aller à l’école dans un joli uniforme alors que maman trime dans les champs pour deux dollars par jour. Possible d’apprendre le français, l’anglais, l’informatique comme dans les meilleures écoles du monde alors qu’au Cambodge un tiers des petites filles n’ont pas le droit au savoir. Possible de s’envoler dans un Airbus pour découvrir Paris et suivre un séjour linguistique à Londres alors que pédaler sur un vélo était un rêve insensé. Possible de réussir son brevet des écoles avec mention et d’imaginer devenir ingénieure alors que papa est analphabète et a perdu son travail. Grâce à son bienfaiteur L’Occitane, La Flamme Marie Claire n’est jamais rassasiée de miracles. Elle instruit les fillettes du Cambodge, sauve les femmes du Burkina Faso, apprend la confiance aux jeunes filles des quartiers déshérités d’Ile-de-France. Et pour briller toujours plus haut et plus loin, elle puise sa force en se démultipliant dans toutes les boutiques L’Occitane de France, du Royaume-Uni, d’Italie, de Taïwan, des États-Unis, de République Tchèque... Alors merci à celles et ceux qui l’ont fait naître et grandir. Nos partenaires du passé et d’aujourd’hui. Nos marraines de l’info et tous les médias qui la font connaître. Les milliers de femmes qui l’achètent et l’offrent autour d’elles. Les équipes qui font pousser les projets sur le terrain. Enfin, merci à L’Occitane qui lui dessine un avenir rayonnant de par le monde. »